À la rencontre de quatre instruments à cordes et d'une projection conjointe sur quatre écrans, la prestation nous plonge dans l'univers du compositeur russe du 20e siècle, Dmitri Chostakovitch. Le Quatuor Molinari interprète le quatuor no.8 du répertoire de ce dernier. L’Allegretto étant une « valse chromatique de ton sarcastique », nous avons choisi de représenter une danseuse assez mécanique pour ce morceau. Des vidéos d’archives russes sont incrustées sur son corps, ses mouvements sont saccadés par les mouvements des musiciens (données récupérées à l’aide d’accéléromètres spécialement construits par les étudiants pour le concert). Cette performance interactive a été réalisée dans le cadre du cours Image de synthèse et interactivité, au sein du baccalauréat médias interactifs à l’UQAM.
Pour voir l’intégralité du concert : https://www.youtube.com/watch?v=A00-7ozN-N8

Musiciens: Quatuor Molinari
Danseuse: Marie-Ève Dion
Visuel en collaboration avec Jean-Claude Macena et Vincent Noël