Mémoire collective est une œuvre qui explore les différentes phases de la mémoire. L’encodage, la phase où une trace mnésique est susceptible d’être stockée; la rétention, où l’information est stockée de manière définitive. La consolidation, qui permet de consolider la trace mnésique, et enfin la récupération du souvenir. Cette installation reprend ces fonctions afin de faire vivre une expérience sonore et visuelle. Elle a été réalisée dans le cadre du festival Chromatic, à Montréal en mai 2016, et crée par Mathieu Désilets, Mathilde Joanny, Salim Lounis, Jean-Claude Macena, Alexandre Lustigman et Xavier Tremblay; au sein du collectif Blackbox.